Décor : Witchfate tor, tour de sorcier.

Cela fait des lustres que je n’ai pas fait de décor. Pris par une frénésie de peinture de figurine, j’ai oublié que je m »éclate tout autant dans la réalisation de décors. La réalisation d’une witchfate tor et d’un Warscryer (que je vous présenterais plus tard) m’a remis dans le bain de l’architecture miniature.

Le postulat de départ était de réaliser des bâtiments mieux proportionnés vis-à-vis des kit GW existants. En effet, essayer de faire rentrer un Stormcast par la porte du warscryer et vous verrez que le pauvre risque d’arracher le chambranle et les pierres attenantes. Quand à la place à l’intérieur du bâtiment c’est la même chose.

Pour ce qui est de la tour, le kit n’étant plus disponible pas de comparaison possible. Je suis donc parti de zéro et je me suis inspiré (pour la forme) de la tour disponible dans le kit du Warsryer (à l’heure ou je vous rédige cet article ce kit est apparemment en rupture définitive aussi).

Pour la structure de la tour j’ai démarré par une base octogonale en carton fort recouverte de depron sur lequel j’ai dessiner une texture de pierre et découpé les espaces qui recevront portes et fenêtre. Chacun des angles de la tour ont reçu un ajout de pierre d’angle découpé et positionnée une à une.

La partie supérieure a été faite en polystyrène extrudé lui aussi texturé puis fixé sur la partie inférieure qui elle s’est vue agrémenté des portes et fenêtres.


J’ai ensuite réalisé une petite structure en pierre relevant la tour car je ne voulais pas qu’elle repose directement sur le sol car après plus test le rendu n’était pas bon.

L’ensemble a été posé sur une base sur laquelle j’ai confectionné un muret en ruine afin de donner un aspect âgée au bâtiment.

J’ai ensuite attaqué la peinture en partant sur une sous couche noire brossée de plusieurs couches de différents gris et j’ai terminé par du blanc. Ensuite ça et là j’ai passé différents jus pour donner à certaine pierre une teinte différente et la base de la tour à reçu un jus verdâtre pour ajouté un aspect moussu.

L’ensemble à ensuite reçu différents flocages pour symboliser l’herbe et de la végétation grimpante sur les différents murs.

Publicités

Mon défi pour l’Open Penn Ar Bed…

Dans mon précédent article, je vous ai parlé mon projet de présenter trois figurines pour l’Open Penn Ar Bed qui aura lieu le 25 Mars prochain. C’est un véritable défi car il faut que je réalise en un mois et demi (j’ai commencé mi-février) trois figurines dont la qualité de peinture puisse me rendre  de les présenter à un concours. C’est un défi intéressant dans le sens ou ça peut me servir pour de futures commissions.

Il est temps de vous montrer ma première figurine terminée qui est le Gaunt Summoner de la boite de jeu Warhammer Quest Silver Tower.

Ce Gaunt Summoner m’a demandé pas mal de travail, les 8 yeux de la tête ont été un enfer à peindre et j’ai essayé une nouvelle technique pour moi qui est « la peinture dans le frais ». Je l’ai appliqué sur le haut du bâton et j’en suis assez content même si c’est une technique qui est longue et qui me demandera encore pas mal d’essais.

Le socle à été très agréable à faire je voulais vraiment faire un rappel du livre que tiens le Gaunt ainsi que l’effet de sort incandescent.

Le livre fut très simple à réaliser par contre l’effet magique, c’était autre chose car il m’a fallut le sculpter et je n’ai aucune notion de sculpture avec du green stuff. J’ai fait ce que j’ai pu et je pense m’en être bien sorti.

J’ai commencé ma deuxième figurine qui est le Weirdnob Shaman. Pour l’instant j’ai fini la peau et posé quelques bases. J’espère avancer assez vite pour commencer l’Ogroid Thaumaturge et terminer à temps mon défi pour l’Open.

Je continue aussi à travailler sur la conception de mes modules d’ateliers et je suis fier de pouvoir annoncer mes premières ventes.

C’est toujours le doute lorsqu’on lance ce genre de projet, on se demande si le travail sur lequel on a passé des heures va plaire. Et bien maintenant je suis rassuré par les premiers retours que j’ai eu et je remercie ceux qui m’ont fait confiance.

Pour l’instant deux modules sont disponibles : le bloc 3 tiroirs et le rack à peinture. Le module d’angle sur lequel je travaillais a déjà eu deux prototypes mais demande encore quelques corrections. J’ai profité d’avoir produit quelques éléments pour faire un réagencement de mon espace de travail avec mes prototypes.

Voilà (ci-contre) ce que donne l’assemblage de 7 éléments dans lesquels j’ai rangé quasiment rangé toutes mes peintures sauf les « technicals » ; soit 157 pots. J’ai aussi pu ranger tout mes outils dans le bloc 3 tiroir ainsi que mes différents flocages sables et matériaux de soclage dans les blocs d’angle.

Je vous dis à bientôt pour la suite de mon défi et pour l’avancée de mon projet.