Challenge 1 semaine / 1 Figurine.

Fin juillet, motivé par une frénésie de Warhammer 40.000 et une forte envie de faire grimper mon niveau de peinture, je me suis lancé un petit défi. J’ai décidé de peindre une figurine par semaine en essayant de peindre à mon meilleur niveau dans ce temps imparti.

J’avais beaucoup lu d’articles ventant ce genre de défi pour faire grimper son niveau de peinture mais bon, je n’y croyais pas plus que ça et le fait de sortir de ma zone de confor tet de mes habitudes de peintures c’est vraiment pas mon truc. De temps en temps j’ai un côté « vieux con réac ».

Mais je ne sais si c’est le fait de vouloir peindre autre chose que du fantasy (mais toujours du GW hein! Fan Boy oblige 😀 ) j’ai voulu tenter l’experience. Sachant que le salon de Lorient arrive et que cette fois-ci, je sais qu’il faut que je monte mon niveau de peinture si je veux pas me prendre les mêmes remarques que le dernière fois, c’est l’occasion rêvée pour ce challenge.

L’objectif était de travailler la qualité de peinture d’une armure Space Marine les visages et un peu les détails pour tenter de me rapprocher (je dis bien TENTER) de la qualité de Paul Norton peintre ‘Eavy Metal dont la propreté et la qualité du trait de pinceau est pour moi une référence. Ce gars ne bosse qu’au pinceaux et pourtant on croirait que ses couches de bases sont à l’aéro. Et je ne vous parle pas de ces Lining d’une qualité top moumoute.

Je suis parti sur la réalisation d’une unité de 5 primaris fortement convertis pour en faire des wolf guards. Oui je sais c’est pas très fluff tout ça, mais je suis peintre moi et joueur très occasionnel donc le Fluff et les règles ………..

Quand je dis fortement converti, il faut savoir tous les primaris standard que j’ai peint (20 figs pour le moment hormis les hellblasters) sont en fait la même figurine d’un lot obtenu à vil prix et qui n’est autre que la fig du fascicule « Comment débuter 40K » . Comme vous pouvez le constater il y a une peu de travail pour en obtenir quelque chose qui ressemble aux fils de Russ.

Pour ce challenge je me suis aussi aloué les services d’une petite application sur smartphone créée par un hobbyiste que je suis sur Instagram. Cette appli que je vous conseille vous permet de chronomètrer le temps que vous passez sur chaque étape de peinture, de prendre des notes sur ces étapes, ainsi que de répertorier votre schéma de couleur avec beaucoup de gammes de peintures qui y sont référencées et bien sur ajouter des photos.

Cette aplli m’a permis de voir mon évolution en terme de temps et plus besoin de noter sur des bouts de papier qu’on perd tout le temps son schéma de couleur ou qu’elle teinte on à utilisé pour faire un truc.

Une fois tous mes marines convertis et prêts pour la peinture, contrairement à ce que je fais d’habitude, j’ai décidé de ne pas peindre à la chaine mais plutôt de finir chaque figurine commencée, hormis pour la couleur de base de l’armure qui à été faite à l’aéro. J’ai donc commencé mon premier marine en réalisant le lining noir des creux de l’armure et l’Edge lightning. Ces deux étapes (surtout l’Edge lightning) sont avec les visages les plus longues et les plus difficiles du process. Elles m’ont demandé beaucoup de concentration, de patience et de précision pour arriver à quelque chose de correct.

Avec le temps et la pratique cette étape qui m’a pris près de 3 heures pour la première figurine à vu son temps de réalisation divisé par deux. Je sens bien que je peux encore beaucoup progresser en précision, mais déjà là, mon coup de pinceau s’est fortement amélioré et j’ai beaucoup appris sur la manière de le tenir et le bouger. Rien que pour ça, ce challenge vaut le coup.

Les étapes suivantes ont été de peindre toutes les parties qui ne sont pas de l’armure avec une couche de base un shade et du edge lightning sur certain détails sans trop les pousser juste de quoi les rendre bien lisibles et accentuer certains points de la figurine. L’objectif est je le rappelle de faire du « propre ».

A ce stade, je me suis rendu compte que prendre tout son temps et faire un travail soigné demande évidemment beaucoup de concentration mais donne un P…… de résultat même sur un W.I.P. Celà est très gratifiant et ça motive énormémment, ce qui n’est pas évident quand vous savez que vous avez 5 ou 10 figurines à faire avec cette qualité.

L’étape des visages à été la plus difficile mais aussi la plus gratifiante pour moi. S’il y a bien un truc sur lequel je ne suis pas bon en peinture, c’est bien les visages. Je suis toujours épaté par le résultat qu’obtiennent certains peintres sur leurs visages. Et quand on voit le résultat du travail de Paul Norton que je montre plus haut, il y a de quoi être jaloux ^^.

Pour progresser sur ce point, j’ai regardé beaucoup de tutos, lu et je me suis aussi pas mal inspiré du travail que Darren Latham a fait avec la gamme Contrast. N’ayant pas cette gamme j’ai réadapté son tuto avec de la peinture classique, ce qui fait que j’ai créé ma propre technique. Pour la première fois j’ai été franchement satisfait du résultat obtenu.

Malheureusement, crétin que je suis je n’ai pas pris de notes sur le coup et il m’a été impossible de reproduire le résultat que j’avais obtenu sur toutes les têtes. L’ensemble n’est pas mauvais mais impossible de refaire aussi bien que le modèle ci-dessus. 😭😭😭😭😭😭😭

Au bout de 5 semaines mon challenge est terminé et j’ai fini mon unité de 5 figurines dans le temps imparti. Et alors me direz vous, ai-je progressé ? Ai-je appris des choses ?

OUiiiiiiii ! J’ai beaucoup appris ! En premier lieu, mon coup de pinceau et sa précision s’est pas mal amélioré. J’ai pas mal appris sur la texture de la peinture et sa dillution. Le fameux « Two thin coats » de Duncan Roadhes c’est vraiment le minimum. Je me suis vu passer près de 10 couches « super » transparentes pour obtenir le résultat souhaité. Mais franchement vu ce que j’ai pu obtenir sur certains visages, même 20 couches je suis prêt à le faire car le jeu en vaut la chandelle.
J’ai appris que la patience paye et que la régularité, à savoir, pratiquer un peu tous les jours même 1 heure bhein c’est bon pour la technique, c’est de l’entrainement et mine de rien bhein ça fait avancer la painting line.

Bon, bien sûr il y à du moins bon. Même si j’ai beaucoup progressé, tenir la même qualité tout le temps ce n’est pas encore possible pour moi, mais les bon résultats obtenus sont motivant pour continuer encore et encore.

Je ne peux que vous conseiller de faire ce genre de challenge car votre peinture va énormément gagner en qualité en finesse etc.

Allez on arrête le bla bla et je vous montre le résultat final de l’unité et chaque figurines.

Publicités

Décor : Witchfate tor, tour de sorcier.

Cela fait des lustres que je n’ai pas fait de décor. Pris par une frénésie de peinture de figurine, j’ai oublié que je m »éclate tout autant dans la réalisation de décors. La réalisation d’une witchfate tor et d’un Warscryer (que je vous présenterais plus tard) m’a remis dans le bain de l’architecture miniature.

Le postulat de départ était de réaliser des bâtiments mieux proportionnés vis-à-vis des kit GW existants. En effet, essayer de faire rentrer un Stormcast par la porte du warscryer et vous verrez que le pauvre risque d’arracher le chambranle et les pierres attenantes. Quand à la place à l’intérieur du bâtiment c’est la même chose.

Pour ce qui est de la tour, le kit n’étant plus disponible pas de comparaison possible. Je suis donc parti de zéro et je me suis inspiré (pour la forme) de la tour disponible dans le kit du Warsryer (à l’heure ou je vous rédige cet article ce kit est apparemment en rupture définitive aussi).

Pour la structure de la tour j’ai démarré par une base octogonale en carton fort recouverte de depron sur lequel j’ai dessiner une texture de pierre et découpé les espaces qui recevront portes et fenêtre. Chacun des angles de la tour ont reçu un ajout de pierre d’angle découpé et positionnée une à une.

La partie supérieure a été faite en polystyrène extrudé lui aussi texturé puis fixé sur la partie inférieure qui elle s’est vue agrémenté des portes et fenêtres.


J’ai ensuite réalisé une petite structure en pierre relevant la tour car je ne voulais pas qu’elle repose directement sur le sol car après plus test le rendu n’était pas bon.

L’ensemble a été posé sur une base sur laquelle j’ai confectionné un muret en ruine afin de donner un aspect âgée au bâtiment.

J’ai ensuite attaqué la peinture en partant sur une sous couche noire brossée de plusieurs couches de différents gris et j’ai terminé par du blanc. Ensuite ça et là j’ai passé différents jus pour donner à certaine pierre une teinte différente et la base de la tour à reçu un jus verdâtre pour ajouté un aspect moussu.

L’ensemble à ensuite reçu différents flocages pour symboliser l’herbe et de la végétation grimpante sur les différents murs.

JUNGLE GAMING BOARD.

SONY DSCOUF ! Enfin je termine ce projet que j’ai commencé depuis le mois de Septembre. De quoi s’agit-il ? D’un set complet de table de jeu avec tout les décors accessoires sur le thème de la Jungle.

Vous avez pu voir quelques avancées de ce projet avec les plateaux et les tutoriels sur la création d’arbres, mais il y a avait bien d’autres choses a faire pour terminer cette table de jeu. C’est maintenant chose faite et je vous laisse découvrir le résultat final en vidéo ^^.

Lire la suite

HIROSHI IS BACK !!!

Après plusieurs semaines de galère avec mon site et une disparition complète du à un piratage de compétition, me voici de retour avec un site tout neuf sur une nouvelle plateforme.
Alors bien sur le design n’est pas complètement terminé et il manque encore plein de choses. J’ai perdu 8 ans d’articles et de photos de l’ancien site et refaire une infrastructure comme l’ancienne va me prendre du temps. Mais je vous promets de remettre le maximum de chose en place. En attendant je vous présente ma dernière réalisation : mes premiers plateaux modulaires que je vous avais présenté dans mon dernier article, mais il est resté 1 jour en ligne donc hop retour ici ^^.

Lire la suite